• ETE ROUGE

    ETE ROUGE

     

     

     

     

     

     

     

    j'ai fermé les yeux

    de rouge éblouis

    vite

    les ouvrir....regarder.....aimer.....admirer

    le coeur haletant........ tant de  beauté

    doucement je me suis avancée

     peur de briser le charme

    de rompre la lumière

    de me retrouver seule

    tiges d'arbres irrisées de feu

    Prisonnière de leur flamboyance

    j'avance

    je me coule ........tranquille........

    chaleur qui me pénètre

    j'avance

    encore…..encore

    Je franchis le pont

    mais..........pourquoi tout s’assombrit

    Les arbres me repoussent

    je ne veux pas savoir!

    je retourne vers la source de la vie

    la lumière

    la vie

    oui...........vivre

    je retourne vers la source de la vie

    la lumière

    la vie

     

    Gigi


  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Juin à 12:51

    Bonjour ma Gigi

    Je découvre ton merveilleux poème qui me transporte vers cette source de vie que tu célèbres si bien......en allant vers la lumière....la vie tout simplement.

    Le charme n'est pas brisé...il faut continuer d'avancer dans la sublime lumière d'un été flamboyant qui vient vers toi, vers nous ...

    Le soleil brille en ce jour dans un ciel d'azur....profite bien de ces doux instants.

    Belle journée mon Amie, à très bientôt !

    Je t'embrasse affectueusement

    Paula

    2
    Jeudi 21 Juin à 09:59

    On y retourne, tous ...

    Merci, pour ce joli poèmecool

      • Jeudi 21 Juin à 19:21

        Merci à toi car en général mes amis zappent mes "poèmes"!

        Bises

        Gigi

    3
    Mardi 26 Juin à 06:56

    Bonjour Gigi, j'ai pensé à toi hier soir, j'ai vu un film à la télé qu a été tourné à Chambon sur Lignon !!! C'est un beau village qui me fait penser à ma campagne Beaujolaise !

    Gros bisous !

    4
    Dimanche 12 Août à 17:56

    Je n'ai pas vu dans mes news ce merveilleux poème de source de vie ,

    quelle beauté ma Gigoulette, j'ai beaucoup aimé

    et même si maintenant les températures sont un peu plus fraîches,

    superbe poésie coolbeurk Tu as raison Gigoulette, il faut continuer d'avancer

    et cela te correspond : comme Esope, l'olivier se brise mais le roseau plie

    et jamais ne se brise !!!

    Bisous et pensées affectueuses de Christiane

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :