• LA CARBONADE FLAMANDE

     

    Ingrédients

    Nombre de personnes

     
    +
    • 1 kg de boeuf maigre à braiser (paleron, gîte, hampe, etc ...)
    • 1 cuillère à soupe de cassonade 
    • 1 bouquet garni 
    • 1 l de bière brune (Pelforth brune pour un goût délicat, ou Leffe Brune pour un goût plus sucré)
    • 400 g d'oignon 
    • 250 g de lard fumé entier (pas des lardons sous vide)
    • 5 tranches de pain d'épices (si possible maison)
    • 30 g de beurre 
    •  Sel de Guérande
    • 3 cuillères à soupe de moutarde 

     

    Préparation

    Temps Total : 3h40
    Préparation : 30 min
    Cuisson : 3h10
    1. Couper la viande en cubes de 2 à 3 centimètres de côté.
      Découper grossièrement les oignons et couper le lard en gros lardons.
    2. Faire fondre le beurre et faire suer les oignons dedans 10 minutes pour les ramollir (feu au mini à couvert).
    3. Ajouter le lard en augmentant légèrement le feu, remuer régulièrement en essayant de garder couvert le plus possible.
    4. Une fois le lard bien rose, retirer le tout (sauf le jus) et le réserver dans un plat.
    5. Mettre le feu au maxi et mettre la viande dans la cocotte. Remuer régulièrement (ne pas couvrir), la viande doit se colorer de tous les côtés, elle va finir par rendre pas mal de jus.
      Retirer la cocotte du feu, mettre la viande dans un plat en conservant le jus dans la cocotte.
    6. Diluer la cassonade dans le jus de viande et mettre sur le feu à fond pour le réduire de moitié.
    7. Une fois réduit, mettre le feu au mini et remettre le mélange lard-oignons en le mêlant au 'sirop', ajouter la viande et re-mélanger, ajouter le bouquet garni et recouvrir de bière entre (80 cl et 1 litre), saler très légèrement.
    8. Recouvrir délicatement toute la surface avec le pain d'épices 'moutardé'.
      Laisser mijoter à couvert 3 heures sans remuer, tant que le pain d'épices n'est pas fondu (retirer le bouquet après 1 heure ou 2 maxi).
    9. En cours de 'mijotage', rectifier l'assaisonnement si besoin.
    10. Si après trois heures, le jus est encore trop liquide, laisser encore mijoter en laissant le couvercle en partie ouvert, la sauce doit être légèrement collante en surface mais bien liquide en dessous et ne doit surtout pas brûler au fond.
    « TAGINE D'AGNEAU AUX PRUNAUXJAMBON DE FETE AUX EPICES »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Février à 12:21

    c'est un tres bon plat du Nord 

    bizarrement je l'ai découvert lors d'un séjour en Martinique

    malheureusement c'est aussi lors de de ce séjour que j'ai été piqué par le mousitique tigre et que j'ai perdu mon greffon..

    enfin sinon c'est super bon 

    gros bisous ma Gigi et bonne journée

    2
    Mercredi 3 Février à 17:16

     trés bien expliqué  la recette , il manquait  l 'odeur ..

     je n en ai jamais mangé  de ce plat qui me  parait bien  excellent 

     ton blog est superbe en rouge  bravo pour   ce choix 

     bises  Gigi 

     kénavo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :